A A
   

News Spectacles vus Interview Les plus consultés Vu un 15 juin

- Espaces Pluriels / Théâtre Saragosse (Pau)

Les Espaces Pluriels occupés : à Pau comme à Paris les artistes passent à l'acte pour la culture

Depuis lundi, les Espaces Pluriels à Pau sont occupés par des artistes des Pyrénées-Atlantiques et des Hautes-Pyrénées en écho à leurs homologues parisiens qui occupent l'Odéon pour amener la Ministre de la Culture Roselyne Bachelot à la discussion.

Les Espaces Pluriels occupés : à Pau comme à Paris les artistes passent à l'acte pour la culture

Les Espaces Pluriels occupés : à Pau comme à Paris les artistes passent à l'acte pour la culture

Depuis lundi des artistes des Pyrénées-Atlantiques et des Hautes-Pyrénées et des techniciens du spectacle occupent les Espaces Pluriels à Pau. Une action coordonnée par l'Ensemble des Syndiqués Pyrénées Ouest Culture et Spectacle et la Collectif Intermittents et Précaires du Sud-Ouest qui occupe la scène conventionnée par le Ministère de la Culture auquel s’adressent les requetes. On occupe les Espace Pluriels pour les mêmes raisons que nos collègues qui occupent le théâtre de l'Odéon à Paris explique Cendrine Crebassa, intermittente du spectacle et musicienne bien connue en Hautes-Pyrénées avec le duo Tyke. On demande à la Ministre de la Culture de prolonger tout de suite l'année blanche pour les intermittents du spectacle. Un maintien de droits sociaux urgent car ceux qui partent en maternité ou en maladie n'ont pas assez de cachets et ils ne toucheront pas d’indemnité si rien n'est pas fait. Des revendications pour lutter contre la précarisation des comédiens, musiciens, techniciens et autres acteurs de la culture. On veut aussi faire vivre la culture, on veut rouvrir les salles de spectacle, on veut faire revenir le public. On comprend bien que les concerts debout ne vont pas être possible tout de suite mais on est tout à fait capable de mettre en place des mesures sanitaires adaptées à la situation.

Des revendications qui semble laisser de marbre Roselyne Bachelot, à l'Odéon elle a dit qu'elle ne pouvait pas apporter de réponse dans l'immédiat, mais c'est tout de suite qu'on a besoin de mesures. Ce qui conduit le mouvement à demander directement au Premier Ministre Jean Castex de recevoir le Conseil National des Professions du Spectacle dans les plus brefs délais. Et localement à demander au maire de Pau François Bayrou de se mobiliser lui aussi pour permettre aux revendications d'être entendues par le gouvernement et par Emmanuel Macron. En attendant le collectif qui occupe les Espaces Pluriels vote de jour en jour la prolongation de leur action. Ils ont ainsi voté mardi après-midi la poursuite du mouvement avec une seconde nuit d'occupation en perspective. A suivre.

Par / ©Bigorre.org / publié le