A- A+
   

News Spectacles vus Interview Les plus consultés Vu un 25 June

- Le Parvis (Ibos)

Le Parvis dévoile la programmation de la prochaine saison

P¨résentation de la saison 2022/2023 du Parvis, avec de belles têtes d'affiches et une volonté d'ouverture aux artistes des Hautes-Pyrénées.

Le Parvis de Frédéric Esquerré s'ouvre davantage aux artistes des Hautes-Pyrénées et va à la rencontre du public.

Le Parvis de Frédéric Esquerré s'ouvre davantage aux artistes des Hautes-Pyrénées et va à la rencontre du public.

A peine deux semaines après la fin de la saison 2021/2022, le Parvis présente au public la prochaine saison. Une grand-messe culturelle attendue par les fidèles du Parvis, et regardée avec curiosité par tous ceux qui aiment le spectacle vivant. Après une saison perturbée par la seconde vague de la covid-19 à l’automne, puis dans une moindre mesure par la troisième vague au printemps, l’enjeu est de ramener le public dans les salles de spectacle. « La fréquentation a baissé de 30% pour le spectacle vivant à peu près partout » explique Frédéric Esquerré, « nous on a limité la casse » avec une baisse de 15 à 20 %. Il n’y a donc pas péril en la demeure, mais nécessité de proposer une saison et d’aller vers les spectateurs pour fidéliser le public actuel, faire revenir ceux qui n’ont pas repris le chemin du Parvis après les vagues successives de covid, et en séduire de nouveaux. « Avec la présentation, on a un signal qui nous semble positif : on a retrouvé le niveau de 2019 de réservations pour la soirée de présentation de la saison. Avec presque 900 réservations, on devrait avoir une salle pleine et une retransmission dans les salles de cinéma ». Le flux des abonnements dans les prochaines semaines montrera si le public adhère à la future saison.

Des belles têtes d’affiche

Une nouvelle année de spectacle vivant pleine de belles promesses avec de belles têtes d’affiches et des invitations à en découvrir davantage. De la danse avec Blanca Li, Mourad Merzouki, la Batsheva Dance Company, Rocio Molina. De la musique avec le jazz de Roberto Fonseca. Du classique avec trois très propositions : l’Orchestre de Pau pays du Béarn qui invite Ibrahim Maalouf, l’Orchestre National du Capitole de Toulouse avec David Fray au piano et l’Orchestre de Chambre Nouvelle-Aquitaine dirigé par Renaud Capuçon. De la chanson aussi, celle de Bertrand Belin, ou le répertoire des marins avec François Morel. Du cirque avec Aïtal et les Cirque Inextrémiste. Et du théâtre bien sûr avec Tartuffe mis en scène par Yves Beaunesne, Gisèle Vienne avec L’étang, Lazzi de Fabrice Melquiot avec Philippe Torreton, L’orage d’Alexandre Ostrovski mis en scène par Denis Podalydès. Et bien d’autres propositions à découvrir au fil des temps forts et des 75 spectacles la brochure de saison. Et plein de choses qui seront annoncées au fil de la saison comme des mercredi pour les enfants ou des animations au café du Parvis.

Frédéric Esquerré ouvre Le Parvis à son territoire

Une nouvelle saison qui montre aussi que Le Parvis a la volonté de développer son lien avec son territoire conformément au cahier des charges des scènes nationale. Avec une coordination entre les programmations des autres salles du département. Avec des spectacles issus d’artistes des Hautes-Pyrénées et des départements voisins comme ICE de Maya Paquereau. Avec des spectacles au Parvis suivi de petites formes qui vont parcourir le département comme le Candide adapté et mis en scène par Julien Duval au Parvis qui est suivi de Paradeisos qui va aller de Maubourguet à Saint-Lary, via Adé et Capvern. Ou 26000 couverts qui sera au Parvis avec une improbable comédie musicale Chamonix et dans 6 sales des Hautes-Pyrénées avec Jacques et Mylène. Autant de formules qui pourrait permettre au Parvis d’être la locomotive culturelle des Hautes-Pyrénées. En attendant profitons de cette belle saison de spectacle qui se profile.

Par / ©Bigorre.org / publié le

Quelques dates que nous avons retenu :
27/28 septembre : Illusions perdues. Du théâtre avec une adaptation de Balzac par Pauline Bayle pour ouvrir la saison. Frédéric Esquerré nous annonce « une très belle proposition aussi avec une jeune troupe de comédiens absolument géniale »
9/10 octobre : Casse-Noisette. La chorégraphe espagnole Blanca Li propulse Tchaikovski avec l’énergie du hip-hop. Prometteur !
11/12/13 octobre : Pic. Un énorme chapiteau de 600 places monté à l’ENIT sur le campus universitaire de Tarbes pour la superproduction du cirque de l’année juste avant sa présentation au Festival Circa
14 octobre : La Féline aka Agnès Gayraud née à Tarbes revient avec un concept album qui porte le nom de la ville de son enfance
18 octobre : Tartuffe de Molière mis en scène par Yves Beaunesne. Incontournable.
6 novembre : Ibrahim Maalouf croise le jazz et le classique avec l’Orchestre de Pau pays de Béarn.
12 novembre. L’ile d’or mis en scène par Ariane Mnouchkine. Proposition hors norme, mais aussi hors département car c’est au Théâtre de la Cité à Toulouse transformé en Cartoucherie pendant près de 3 semaines.
8/9 décembre : Folio de Mourad Merzouki à la croisée de la musique ancienne, de derviches tourneurs et de hip-hop. Alléchant.
11 décembre : Renaud Capuçon et l’Orchestre de chambre Nouvelle-Aquitaine avec au programme Mozart et Beethoven. Classique comme on aime.
9 janvier : Lazzi de Fabrice Melquiot avec Philippe Torreton. Est-ce vraiment nécessaire d’en dire plus ?
14/15 janvier : Chamonix, une improbable comédie musicale servie par les 26000 couverts. Miam !
19 janvier : ICE, Maya Paquereau et les haut-pyrénéens de la Compagnie de la Tong investissent Le Parvis.
27 janvier : Bertrand Belin en concert. Chouette !
16/17 mars : Les gros patinent bien d’Olivier Martin-Salvan et Pierre Guillois. Ceux qui ont vu Bigre ! accourront sans hésiter.
20/21 mars : La Batsheva Dans Compagny à Tarbes. C’est donc possible !
2/3 avril : L’orage d’Alexandre Ostrovski mis en scène par Denis Podalydès qui est crée au Théâtre des Bouffes du Nord en ce moment.
9 au 12 mai : A ciel ouvert du Cirque Aïtal, les spectateurs dans des caravanes, les circassiens sous un grand chapiteau installé au Lycée Marie-Curie, avant que le ciel ne leur tombe sur la tête.
16/17 mai : François Morel, tous les marins sont des chanteurs. Que du bonheur en perspective !
27 mai : Le Barbazanais David Fray soliste de l’Orchestre National du Capitole de Toulouse. Le Parvis terminer sa saison 2022/2023 par un feu d’artifice musical à quelques semaines de l’Offrande Musicale.

Sur le même lieu

Sunday, April 10, 2022

Une quinzaine de comédiens dirigés par Clément Hervieu-Léger dans Une des dernières soirées de carnaval de Goldoni

Nous avons vu

Une des dernières soirées de carnaval

Clément Hervieu-Léger
Carlo Goldoni

Thursday, April 7, 2022

Any attempt will end in crushed bodies and shattered bones de Jan Martens au Parvis

Nous avons vu

Any attempt will end in crushed bodies and shattered bones

Jan Martens
GRIP & Dance on Ensemble

Tuesday, January 25, 2022

Cyril Teste double la vue sur le regard de Tchekhov

Nous avons vu

La mouette

Tchekhov
Cyril Teste

Thursday, September 30, 2021

Le Cirque Le Roux impressionnant au Parvis

Nous avons vu

La nuit du cerf

Cirque Le Roux

 ▷