A- A+ English Español Italiano Euskadi 中国

Spectacles à Tarbes et en Hautes-Pyrénées du  mardi 31 décembre 2019 

Réveillon du 31 décembre

/ Grand Tourmalet

Réveillon du 31 décembre :

La Mongie - Boulevard du Pic du Midi

18h
Animation musicale

21h
feu d'artifice

Réveillon du 31 décembre

/ Luz-Ardiden

Réveillon du 31 décembre :

18h
Show des Nomad Men en déambulation, départ de l’église des Templiers
Suivez cette machine exceptionnelle parée de blanc alliant surprise visuelle et musicalité. Des compositions Ethniques avec des influences de tour du monde dans un groove dansant. Des Balkans en passant par l’Amérique du sud, le continent africain, les sommets de l’Himalaya et autres Steppes mongoles. Cette machine haute en poésie vous emmènera sur le lieu du feu d’artifice.

20h
Vin d’honneur offert et feu d’artifice devant l’office de tourisme.

/ Saint-Lary

Réveillon du 31 décembre : Soirée dansante de la Saint-Sylvestre

22h30
Ouverture de la salle (place du téléphérique, à coté du cinéma).

23h
Début de soirée

10€ l’entrée / 1 conso gratuite (sauf champagne), -12 ans gratuit.

Réveillon du 31 décembre

/ salle des fêtes / Gavarnie

Réveillon du 31 décembre : Bal de la Saint Sylvestre

10:30:00 / Haras National / Tarbes

visite guidée

11:00:00 à 19:00:00 / Place Jean Jaurès / Tarbes

Marché de Noël

Marché de Noël, patinoire, grande roue

14:30-18:30
Les loges de l'éphémère

14:00:00 à 19:30:00 / Parc des Exposition de Tarbes / Tarbes

Luna Park

14:30:00 / Haras National / Tarbes

visite guidée

16:00:00 / Haras National / Tarbes

visite guidée

19:00:00 à 04:00:00 / Parc des Exposition de Tarbes / Tarbes

Réveillon du 31 décembre :

Soirée Spectacle pour la Saint-Sylvestre au Parc des expositions organisée par MX Show Production.


Dès votre entrée au Parc des Expositions, laissez-vous emporter par la magie et la féérie des fêtes de fin d’année
Célébrez ensemble, en famille ou entre amis la nouvelle année 2018 de la plus belle façon qu’il soit.



19h00 : Ouverture de la salle
Accueil des convives VIP dès 19h puis ouverture au public à 19h30 par notre maître de soirée

20h00 : Diner de réveillon
Dégustez notre Menu de fête en compagnie de nos artistes qui vous divertiront

22h30 : Place au spectacle !
Un fabuleux spectacle avec les stars du cirque et de la magie

Minuit : Bonne année 2018 !
Vœux et piste de danse jusqu’à 4H du matin

Réveillon du 31 décembre

22:00:00 / Barèges

Réveillon du 31 décembre :

22h
Bal du réveillon à la salle des fêtes

23h
Feu d'artifice visible depuis la place du cinéma "Le Refuge".

Cinéma CGR Tarbes

Cinémas

Les cinémas des Hautes-Pyrénées

Soldes privées

Profitez des soldes avant les soldes. La course aux promos n'attends pas l'ouverture officielle des soldes qui est très encadrée par la réglementation. De nombreuses boutiques proposent donc des soldes "privées" qui échappent à cette réglementation car elles s'adressent à des clients identifiés. Des soldes privées et des ventes privées qui se généralisent donc pour être la première boutique à ouvrir le bal des promos !

Expositions à Tarbes et en Hautes-Pyrénées

Jusqu'au samedi 11 janvier 2020 / Le Parvis / Ibos

Kissing the sun, touching the moon, mixing the watersMarco Godinho

Héritier de la pensée conceptuelle, Marco Godinho mène depuis plusieurs années une recherche sur l’exploration sensible des notions d’errance, d’exil, de mémoire et de temps vécu. Sa perception subjective de l’espace et du temps est probablement liée à son parcours personnel. Né au Portugal en 1978, il quitte avec sa famille son pays natal pour s’installer plus au nord au Luxembourg. Son parcours artistique le conduit ensuite à partager sa vie entre son pays d’accueil et Paris, tout en explorant, au cours de voyages fréquents, d’autres cultures, d’autres territoires et sociétés, d’autres langues.

Jusqu'au dimanche 19 janvier 2020 / Musée Massey et Musée International des Hussards / Tarbes

Exposition Campana et la fascination de l’Antiquité

Le musée Massey retourne aux sources de l’esthétique antique en présentant en perspective des œuvres picturales issues du maniérisme, du classicisme et du néo classicisme des XVIIe – XIXe siècles et des pièces céramiques grecques et étrusques de la collection Campana.
Cette dernière, constituée entre 1830 et 1850 par ce noble italien, directeur du Mont-de-Piété, a été vendue en partie à Napoléon III par les Etats pontificaux après un procès retentissant pour malversation intenté à l’indélicat marquis. Plusieurs ensembles d’objets de cette collection furent dispersés à travers les musées de province, dont celui de Tarbes. Cette exposition permet de remettre en lumière la permanence de l’influence de la civilisation gréco-romaine dans l’inspiration artistique européenne aux XVIIe – XIXe siècles.

Jusqu'au vendredi 31 janvier 2020 / Le 103 - Archives municipales / Tarbes

photo

Il était une fois TarbesHenri Paris

Quelle ne fut pas notre surprise lorsque nous avons été contactés pour un don de cent quatre-vingt-dix plaques de verre concernant les casernes tarbaises au début du XX° siècle !
Très vite, est identifié le quartier Soult, où les photographies du quotidien montrent la vie de casernement. Nous pouvons également y voir des exercices militaires et les bâtiments de cet ensemble architectural remarquable tarbais.
Les photographies ont été prises par M. Henri Paris, passionné par la technologie du vérascope Richard, appareil qu’il a acquis en ce début de siècle. Par ses clichés, Henri Paris témoigne de ses périodes d’incorporation en 1909 et 1911, au 24e régiment d’artillerie de Tarbes.
Dans cet important ensemble de clichés, nous pouvons également voir des photographies de son détachement dans l’armée d’Orient pendant la Première Guerre mondiale. C’est un témoignage rare, qui en cette fin de période de commémoration de la Grande Guerre, méritait d’être partagé. La ville de Thessalonique, située sur la mer Egée dans la péninsule des Balkans, enjeu stratégique entre la Grèce et feu l’Empire ottoman, sera le point de départ d’un nouveau front dans le conflit mondial. Les soldats qui constituent l’armée d’Orient resteront mobilisés jusqu’en 1919.

C’est à partir de ce don exceptionnel, remis à la ville de Tarbes par M. Denis Paris, petit-fils d’Henri Paris, à l’automne 2017, que s’est construite cette exposition.