A- A+ Français

Spectacles à Tarbes et en Hautes-Pyrénées du  vendredi 28 août 2020 

20:30:00 / Maison du Parc national et de la vallée / Arrens-Marsous

A la découverte de ces dames de la nuit

Alimentant l’imagination et parfois les craintes, les chauves-souris sont avant tout des animaux à
découvrir et à protéger.
La Nuit internationale de la chauve-souris, organisée par la Société française pour l’étude et la protection
des mammifères (SFEPM), est l’occasion rêvée de mieux les comprendre.
(www.nuitdelachauvesouris.com).
Petit test Vrai/ Faux :
Les chauves-souris d’Europe sucent le sang ? Faux en Europe, elles sont insectivores. Vrai en Amérique
du Sud, pour trois espèces de chauves-souris.
Les chauves-souris peuvent se prendre dans nos cheveux ? Faux. Leur vol est précis et leur système de
guidage par ultrasons (écholocalisation) permet de détecter des objets d’une grande finesse.
Les chauves-souris sont aveugles ? Faux. Les chauves-souris utilisent leur vue pour se repérer. Elles
peuvent d’ailleurs être éblouies ou perturbées par l'éclairage artificiel extérieur. L’écholocalisation est
privilégiée lors de la chasse ou de déplacements en zone inconnue.
Si vous avez moins de trois bonnes réponses (…), plus d’hésitation, il vous faut participer à la
soirée proposée par le Parc national des Pyrénées dans le cadre de la Nuit internationale de la
Chauve-souris:
Vendredi 28 août 2020 à 20h30
Devant la Maison du Parc national et de la vallée à Arrens - Marsous
Partez à la découverte du monde des chauves-souris en compagnie de Fanny BARBE, garde-monitrice
du Parc national des Pyrénées qui vous guidera pour une déambulation dans les rues du village à
l’écoute des chauves-souris permise grâce à un détecteur à ultra-sons.
Cette sortie gratuite est organisée uniquement en extérieur, sans inscription. Elle sera annulée en cas de
pluie.
Prévoyez une frontale et des vêtements chauds.
Plus d’informations au 07.87.81.65.78

Cinéma CGR Tarbes

Cinémas

Les cinémas des Hautes-Pyrénées

Expositions à Tarbes et en Hautes-Pyrénées en cours le vendredi 28 août 2020

Jusqu'au samedi 29 août 2020

/ Le Carmel / Tarbes

Monique Deyres

Depuis plus de 30 ans, Monique Deyres puise son inspiration dans la nature où elle emprunte ses matériaux de prédilection. Prolongement de ses ateliers, ses jardins se révèlent de véritables terrains d’expérimentations. Les végétaux qu’elle retravaille en fonction des atteintes du temps, permettent à l’artiste de soulever les notions d’espace, de paysage et de mémoire. Elle trouve toujours dans le jardin la matière de ses œuvres : lianes de kiwis enchevêtrées, fleurs et feuillages compressés en briques. Chaque série d’œuvres naît après une longue maturation la conduisant à la suivante. Celle d’un cèdre abattu, par exemple dont l’estampage d’une section de tronc sur des feuilles de papier a constitué une suite d’images teintées avec les couleurs extraites des pétales de coréopsis.
Qualifiant sa démarche « d’exploration et d’expérimentation du vivant, du paysage et de la nature en interaction avec l’espace et le temps », Monique Deyres a su bâtir une œuvre empreinte de poésie.