Accueil > Articles > Sur un air de jazz à Marciac
English Espana Catalunya Euskadi portuguais Deutsch Italiano Vlaamse Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Agenda Spectacles 575 News 498 Spectacles vus

Vendredi 3 août 2012

Festival Jazz In Marciac

Buena Vista Social Club

Marciac

Sur un air de jazz à Marciac

Omora Portuondo et la Buena Vista Social Club à Jazz in Marciac   , photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org
Omora Portuondo et la Buena Vista Social Club à Jazz in Marciac , photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org

Avec Jazz in Marciac, c’est sur un air de musique que l’été s’installe au cœur du Gers. Une 35eme édition qui accueille cette année encore tout ce que le jazz dans tous ses états peut compter de grands noms, comme Melody Gardot, Bobby Mc Ferrin, Esperanza Spalding, Wynton Marsalis, Gregory Porter ou Sonny Rollins qui passé en début de festival. Jeudi soir c’est l’esprit de La Havane qui s’est installé. Un concert qui s’est ouvert avec Roberto Fonseca pour un set plein de chaleur et d’une belle richesse mélodique et rythmique avant de céder la scène au Buena Vista Social Club. Une superbe soirée qui a permis de retrouver sur la scène du grand chapiteau du festival ceux qui ont fait l’identité musical de Cuba. Même s’il manque maintenant Ibrahim Ferrer et Compay Segundo, ceux qui restent comme Eliades Ochoa ou Omara Portuondo nous ont offert un visage bien vivant du Buena Vista Social Club.
La suite de la programmation de Jazz in Marciac nous réserve encore de belles soirées. Mardi ce sera Harry Connick Jr. Mercredi Stacey Kent et Manu Katché qui sera particulièrement bien entouré par Stefano Di Battista au saxophone, Eric Legnini au piano et Richard Bona à la basse. Et les têtes d’affiches continueront à défiler sous le chapiteau ou à l’Astrada jusqu’au 15 aout. Sans oublier le off du festival qui donne un village gersois des allures de Mecque du jazz. Autant d’invitation à venir déguster en plein Gers, a moins d’une heure de Tarbes, le mélange de Jazz et de foie gras qui fait l’identité du festival.

Stéphane Boularand Bigorre.org sur Twitter@bigorre_org