A- A+ Français

News Spectacles vus interview Les plus consultés Vu un 28 octobre

Santé

Le coronavirus reprend son développement dans l'Aude mais la hausse s'infléchit en Occitanie

coronavirus Covid-19

coronavirus Covid-19

Avec la petite baisse du nombre de personnes hospitalisées qui était passé de 69 à 60 personnes ont pouvait espérer que le développement du coronavirus s'essoufflait en Aude. Un département qui a été touché dès le début de l'épidémie qui qui a été le premier de la région Occitanie à enregistrer un décès, il y a 16 jours. Mais le bilan quotidien de l'Agence Régionale de Santé Occitanie montre que ce n'était qu'une pause puisque le nombre d'hospitalisation repart à la hausse avec 70 personnes qui sont actuellement prises en charge des les hôpitaux audois, soit 10 hospitalisations de plus que la veille, et avec une personne de plus en réanimation. Signe que l'épidémie est loin d'avoir dit son dernier mot. Petite bizarrerie dans le bilan de l'ARS : il y un mort de moins aujourd'hui qu'hier.

La hausse commence à s'infléchir en Occitanie

Sans doute les premiers effets du confinement, la hausse commence à ralentir depuis quelques jours. Vendredi on avait 71 cas de plus que la veille, samedi 75 cas encore plus, dimanche on battait le triste record de 101 hospitalisations de plus, encore 48 de plus hier et le dernier bilan fait apparaître 41 hospitalisations de plus sur les dernières 24 heures. Le nombre de cas continue d'augmenter, mais à un rythme moins soutenu de jour en jour. Le virus est toujours en phase d'expansion, mais les derniers jours montrent qu'il ne va plus aussi vite. Avec 887 personnes hospitalisées dont 278 en réanimation, le système hospitalier régional est mis à rude épreuve mais il reste encore une marge avant la saturation. Comme en Hautes-Pyrénées ou il reste des lits disponibles dans le service de réanimation du Centre Hospitalier de Bigorre. Il est donc essentiel de respecter les mesures de confinement pour que la hausse s'essouffle assez vite pour que le nombre de personnes hospitalisées ne sature pas les moyens des hôpitaux.

Les EHPAD particulièrement touchées

Les bulletins de Santé Publique France au niveau national et de l'ARS Occitanie au niveau régional ne disent rien du nombre de victimes en EHPAD. Mais les cas de contamination en série de résidents en EHPAD se multiplient. A l’EHPAD Les Aiguerelles de Mauguio il y a quelques jours avec 11 décès, et peut-être davantage car toutes les victimes n'ont pas été testées. A l’EHPAD de La Pastourelle à Lourdes à l'autre bout de la région avec 4 décès en 3 jours. Des clusters apparaissent dans toute la région pour toucher des personnes âgées particulièrement exposées au coronavirus COVID-19. Des plateformes appelées Covid EHPAD se mettent en place dans tous les départements de la région accompagner les EHPAD en prévention des infections, pour éviter l’entrée du virus dans ces structures, et pour éviter sa propagation en cas d’apparition au sein de ces établissements. L'ARS soutient les équipes avec des moyens humains et matériels pour renforcer les mesures de protection et de confinement, même en l’absence de cas suspect ou confirmé au sein de leur établissement. Ce qui n'empêche malheureusement pas l'apparition de petits clusters dans les EHPAD.

Par / ©Bigorre.org / publié le

Documents à consulter

Sur le même sujet

Jeudi 22 octobre 2020

News

Santé

Face à la progression de la COVID-19, Jean Castex annonce l'extension du couvre-feu à 38 nouveaux départements

Samedi 17 octobre 2020

News

Santé

Les Hautes-Pyrénées en état d'urgence sanitaire face à la COVID-19 à partir de samedi

Jeudi 1er octobre 2020

News

Santé

Les Hautes-Pyrénées restent en alerte face à la COVID-19

Samedi 26 septembre 2020

News

Santé

Le masque rendu obligatoire après le passage en alerte des Hautes-Pyrénées face à la COVID-19

 ▷