A- A+ Français

News Spectacles vus interview Les plus consultés Vu un 23 octobre

Santé

Le coronavirus toujours en expansion en Occitanie, mais l'espoir arrive par l'Hérault et les Pyrénées-Orientales

coronavirus Covid-19

coronavirus Covid-19

L'épidémie de coronavirus COVID_19 est toujours dans sa phase d'expansion en Occitanie. Le bilan quotidien de l'Agence Régionale de Santé Occitanie fait apparaître qu'il y a 910 personnes hospitalisées dont 293 en réanimation, 530 personnes sont sorties de l'hôpital pour rentrer à leur domicile et on déplore 106 décès dans les hôpitaux. C'est sans compter le nombre de personnes infectées chez elles et les décès en dehors du service hospitalier avec en première ligne les résidents des EHPAD qui sont particulièrement exposés et dont les décès ne sont pas décomptés. Jamais la région n'a eu autant de personnes hospitalisées ni de décès. Des chiffres qui montrent que l'épidémie continue de se développer et que le pic est encore devant nous.

Une expansion qui ralenti

Mais l'évolution de l'épidémie ne se fait plus au même rythme. Alors que ce week-end encore chaque jour faisait apparaître une centaine d'hospitalisations supplémentaire, le rythme de l'augmentation est plus modeste ces derniers jours, avec 48 hospitalisations de plus lundi, 41 mardi et 23 aujourd'hui. Le nombre d'hospitalisations augmente toujours et le risque de saturation du système hospitalier régional est plus important que jamais, mais on commence à sentit arriver le pic de l'épidémie après lequel le nombre de personnes hospitalisées diminuera. L'évolution du nombre de patient pris en charge dans un service de réanimation reste élevé témoin de la gravité de l'épidémie, mais elle est depuis le début de l'épidémie en décalage de quelques jours sur l'évolution des hospitalisations.

Est-ce le pic de l'épidémie pour l'Hérault et les Pyrénées-Orientales ?

Les départements à l'est de la région Occitanie par lesquels le coronavirus est arrivée sont les témoins de la proximité du pic de l'épidémie. Des départements qui ont été touchés par l'épidémie plus tôt que les autres comme l'Hérault ou le virus a infecté le premier habitant d'Occitanie le 28 février, l'Aude qui a eu le premier cluster d'Occitanie à Lézignan-Corbières et à Quillan en raison d’un cas positif de coronavirus pour une enseignante de maternelle employée sur plusieurs établissements et les Pyrénées-Orientales. Et donc des départements en avance par lesquels arrivera le pic. Et nous y sommes peut-être : le nombre de cas d'hospitalisation n'augmente plus dans les Pyrénées-Orientales depuis samedi ou il oscille entre 123 et 129 cas. Avant de descendre à 114 dans le dernier bulletin de l'ARS Occitanie. Une stabilité qui cache quand même une hausse car un nombre croissant d'habitants des Pyrénées-Orientales sort de l'hôpital pour retourner à domicile tout juste compensé par le nombre de nouvelles hospitalisations. Néanmoins la tendance parait bien là. Même chose dans l'Hérault ou le nombre d'hospitalisations n'augmente plus depuis le début de semaine. On surveillera les bulletins des jours à venir pour savoir si la tendance se confirme ou si ce n'était qu'un court répit. En attendant le meilleur moyen de limiter le développement du virus est de respecter les mesures de confinement et de distanciation sociale comme le demandent les acteurs de santé qui sont en première ligne dans cette guerre contre le coronavirus.

Par / ©Bigorre.org / publié le

Sur le même sujet

Jeudi 22 octobre 2020

News

Santé

Face à la progression de la COVID-19, Jean Castex annonce l'extension du couvre-feu à 38 nouveaux départements

Samedi 17 octobre 2020

News

Santé

Les Hautes-Pyrénées en état d'urgence sanitaire face à la COVID-19 à partir de samedi

Jeudi 1er octobre 2020

News

Santé

Les Hautes-Pyrénées restent en alerte face à la COVID-19

Samedi 26 septembre 2020

News

Santé

Le masque rendu obligatoire après le passage en alerte des Hautes-Pyrénées face à la COVID-19

 ▷