A- A+ EnglishEspañolItalianoEuskadi中国

News Spectacles vus Les plus consultés Vu un 15 juillet

Santé - Centre Hospitalier de Bigorre (Tarbes)

Tarbes accueille un malade du coronavirus qui vient du Grand Est

Centre Hospitalier de Bigorre à Tarbes

Centre Hospitalier de Bigorre à Tarbes

L'épidémie du coronavirus COVID-19 est semble-t-il au plus haut, sous réserve que les mesures de confinement soient assez respectées pour qu'une nouvelle vague ne viennent pas aggraver la situation. Un début de stagnation de l'épidémie qui signifie que le nombre de personnes infectée et de personnes hospitalisées ne va pas décroître dans l'immédiat. Et le nombre de prises en charge dans les services de réanimation et les décès pourraient continuer à augmenter car ils sont décalés dans le temps. Il y a actuellement 6838 personnes en réanimation sur tout le territoire. Mais certaines régions sont plus touchées que d'autres comme le Grand Est qui concentre 4657 hospitalisations dont 949 dans les services de réanimation. L'Ile de France aussi avec 10824 personnes dans les hôpitaux dont 23375 en réanimation. Une charge énorme pour les hôpitaux de ces régions qui arrivent à saturation alors que l'Occitanie n'a à ce jour "que" 1001 hospitalisés dont 326 en réanimation.

L'Occitanie joue la solidarité

Depuis la fin de la semaine, l'Occitanie fait figure de région accueillante pour les habitants de région les durement touchées comme le Grand-Est et l’Île de France. Les patients d'Ile de France vont plutôt en Bretagne et l'Occitanie accueille des patient qui arrivent du Grand Est. C'est ainsi que 12 patients venus du Grand Est ont déjà été accueillis vendredi, 6 autres qui sont arrivés samedi après-midi à bord d'un A330 militaire dans le cadre de l’opération Résilience pour être hospitalisés dans les services de réanimation du CHU de Toulouse, des cliniques de l’agglomération toulousaine Pasteur, Occitanie et Croix du Sud et au Centre hospitalier de Cahors. Des transferts venants des établissements hospitaliers les plus en tension qui se poursuivent au gré des besoins estimés par le centre national de gestion de la crise sanitaire.

Les Hautes-Pyrénées reçoivent leur premier patient venant du Grand-Est

Aujourd'hui, 6 autres patients du Grand Est arrivent dans les services de réanimation des hôpitaux d'Occitanie. Deux rotations aériennes sont organisées ce dimanche pour accueillir à l'Aéroport de Toulouse-Blagnac les patients du Grand Est qui sont pris en charge par des établissements hospitaliers publics et privés de la région. Deux patients sont transférés dans des cliniques de l’agglomération toulousaine, la Clinique d’Occitanie et la Clinique des Cèdres. Un patient va au Centre hospitalier de Montauban. Un patient à la Clinique Pont de Chaume à Montauban, un autre au Centre hospitalier de Cahors. Et le Centre hospitalier de Bigorre à Tarbes participe aussi à cette solidarité en accueillant un patient du Grand Est. Le Centre Hospitalier de Bigorre qui n'a - selon le dernier bilan de l'Agence Régionale de Santé Occitanie - que 5 patients en réanimation sur les 16 lits avec respirateur qui sont disponibles. Une solidarité entre les systèmes hospitaliers régionaux qui va continuer dès le début de semaine avec 6 autres patients du Grand-Est attendus à Montpellier.

Par / ©Bigorre.org / publié le

Sur le même sujet

Vendredi 26 juin 2020

coronavirus Covid-19

News

Santé

Cluster de covid-19 à Toulouse

Mercredi 10 juin 2020

News

Santé

Contrairement à l'Ile de France et au Grand Est, le covid-19 n'a pas fait plus de morts que l'hiver précédent en Occitanie

Samedi 30 mai 2020

coronavirus Covid-19

News

Santé

J+19 après le déconfinement et pas de signes de reprise du coronavirus en Occitanie

Mardi 26 mai 2020

coronavirus Covid-19

News

Santé

J+15 après le déconfinement, la baisse du COVID-19 continue en Occitanie

 ▷