A- A+ Français

News Spectacles vus interview Les plus consultés Vu un 28 octobre

Santé

Le coronavirus en recul en Occitanie sauf en Hautes-Pyrénées où il continue à se développer

Centre Hospitalier de Bigorre à Tarbes

Centre Hospitalier de Bigorre à Tarbes

Le bilan de l'Agence Régionale de Santé le confirme. Le coronavirus est en baisse en Occitanie avec 925 personnes hospitalisées, c'est 37 personnes de moins en 24 heure dans les hôpitaux d'Occitanie. Une baisse qui vient confirmer la tendance établie depuis une semaine même si elle reste fragile. Et pour la première fois le nombre de nouvelles hospitalisations est aussi en baisse car il y a moins de personnes qui sont sorties guéries de l'hôpital pour rentrer à domicile que de lits libérés dans les hôpitaux. Depuis hier il y a 37 personnes de moins dans les hôpitaux, 11 décès dans les hôpitaux d'Occitanie - l'ARS ne compte toujours pas les décès en dehors des hôpitaux - et seulement 16 personnes qui sont retournées à domicile.

Les hospitalisations en Hautes-Pyrénées restent en hausse

L'ouest de la région a été touché par l'épidémie plus tard que les départements de l'est comme l'Hérault ou le coronavirus a été identifié dès le 28 février. Un retard qui a protégé les départements de l'ouest de la région comme l'Ariège, le Gers, le Tarn-et-Garonne et les Hautes-Pyrénées qui ont bénéficié de mesures de confinement prises plus tôt dans le cycle épidémique. Mais ce sont maintenant des départements qui peinent à sortir de la phase de hausse. Et c'est en Hautes-Pyrénées que la hausse est la plus forte. Encore 6 hospitalisations supplémentaires ce qui en fait le département le plus touché de toute l'Occitanie en prenant en compte leur nombre d'habitants. Une situation inquiétante même si le nombre de personnes prises en charge en réanimation et le nombre de victime restent faibles. Est-ce que les habitants des Hautes-Pyrénées ne respectent pas assez rigoureusement les mesures de confinement pour ceux qui peuvent télé-travailler et de distanciation sociale pour tous ? C'est possible, dans un département qui ne se sentait pas meurtri comme l'ont été l'Aude, l'Hérault, les Pyrénées-Orientales et la Haute-Garonne. Il faut sans doute une prise de conscience collective pour infléchir enfin la propagation du coronavirus dans ce département.

Les hôpitaux au secours des EHPAD

Des plateformes COVID-Personnes âgées sont déployées dans tous les départements d'Occitanie par l'ARS avec l'appui des CHU de Montpellier et de Toulouse, et des hôpitaux de chaque territoire pour répondre aux besoins d’appui des EHPAD. Comme pour l'EHPAD La Coustète de Quillan dans l'Aude où 4 des 50 résidents ont été testés positifs au coronavirus COVID-19. Les équipes de l’ARS ont pris les mesures nécessaires à une protection renforcée, en liaison avec la direction de l’EHPAD. L'établissement a été fermé à tous les visiteurs extérieurs depuis vendredi soir avec la mise place des protocoles adaptés et l'application stricte des gestes barrières et les résidents sont confinés dans leur chambre depuis le 30 mars. Il a aussi été procédé à un dépistage massif par la réalisation de tests biologiques Covid-19 et à une évaluation médicale des résidents qui a conduit au transfert de 17 résidents vers les centres hospitaliers de Limoux, Castelnaudary et de Carcassonne. Une cellule de soutien psychologique a aussi été déployée. Des actions pour soigner les uns, pour éviter la propagation du virus au sein de l’établissement et pour prendre soin de tous, qui ont mobilisé les personnels de l’établissement avec l’appui des équipes des centres hospitaliers de Carcassonne, Limoux et de Castelnaudary.

Par / ©Bigorre.org / publié le

Documents à consulter

Sur le même sujet

Jeudi 22 octobre 2020

News

Santé

Face à la progression de la COVID-19, Jean Castex annonce l'extension du couvre-feu à 38 nouveaux départements

Samedi 17 octobre 2020

News

Santé

Les Hautes-Pyrénées en état d'urgence sanitaire face à la COVID-19 à partir de samedi

Jeudi 1er octobre 2020

News

Santé

Les Hautes-Pyrénées restent en alerte face à la COVID-19

Samedi 26 septembre 2020

News

Santé

Le masque rendu obligatoire après le passage en alerte des Hautes-Pyrénées face à la COVID-19

 ▷