A- A+ EnglishEspañolItalianoEuskadi中国

News Spectacles vus Les plus consultés Vu un 4 juillet

Santé

Le coronavirus toujours en expansion en Hautes-Pyrénées avec le taux d'hospitalisation de plus élevé d'Occitanie

coronavirus Covid-19

coronavirus Covid-19

L'épidémie marque une pause en Occitanie. Après quelques jours de reprise, le bilan quotidien de l'Agence Régionale de Santé Occitanie fait apparaître une petite baisse du nombre de personnes hospitalisées dans la région qui passe de 976 à 962 personnes, accompagné d'un nombre de patients pris en charge dans un service de réanimation lui aussi en petite baisse de 12 personnes de moins. Mais les bons chiffres s'arrêtent là car il y a eu 16 décès au cours des dernières 24 heures. De plus la baisse est bien faible devant le nombre de personnes guéries qui est de 50 personnes depuis la veille, révélant ainsi qu’il y a toujours un flux important de nouvelles hospitalisations. Le bilan des entrées et des sorties fait apparaître qu'il y a 52 nouvelles hospitalisations en Occitanie depuis la veille.

Les Hautes-Pyrénées encore un peu plus touchées

Une petite baisse au niveau régional, mais le nombre de personnes hospitalisées en Hautes-Pyrénées n'en finit pas de monter avec encore 4 personnes de plus dans les hôpitaux du département. C'est depuis quelques jours le département le plus touché de toute la région avec aujourd'hui 37 personnes hospitalisées pour 100000 habitants. Loin devant la moyenne régionale qui est de 16 personnes hospitalisées pour 100000 habitants. Et loin devant les départements qui le suivent comme l'Aude qui a 23 hospitalisés pour 100000 habitants ou la Haute-Garonne qui a le plus de personnes hospitalisées mais avec une population bien plus importante que les Hautes-Pyrénées. Si les Hautes-Pyrénées étaient dans la moyenne de la région il n'y aurait que 38 personnes hospitalisés soit 47 de moins !

Pourquoi les Hautes-Pyrénées sont aussi infectées ?

A défaut de connaitre les raisons du nombre si élevé de personnes hospitalisées, on peut en éliminer. Comme l'âge moyen des habitants qui avec 44,5 ans n'est pas le plus élevé de la région. L'Aveyron à 20 hospitalisés pour 100000 habitants avec un âge moyen de la population de 44,9 ans. Le Gers qui a un âge moyen de 45 ans a 32 personnes hospitalisées soit 16,7 hospitalisés pour 100000 habitants, à peine plus que la moyenne régionale. Le Lot est même en dessous de la moyenne de l'Occitanie alors que ses habitants ont 46,1 ans en moyenne avec 24 personnes hospitalisées soit 13,8 hospitalisé pour 100000 habitants. Rien ne permet donc d'affirmer que c'est l'âge de la population est responsable de l'importance du nombre d'hospitalisés même s’il faudrait avoir bien plus d'informations comme l'âge des personnes hospitalisées dans la région pour apporter une réponse statistique. L'important à ce jour n'est d'ailleurs pas statistique mais sanitaire : il faut arrêter cette hausse interminable et le risque qu'il fait prendre à la population. Même si le nombre de patients en réanimation qui reste réduit à 5 personne montre que les patients hospitalisés ne sont pas dans un état critique.

Après avoir éliminé l'âge comme cause de l'importance du nombre de personnes hospitalisés, les raisons peuvent être multiples. Certains n'hésitent pas à en faire porter la responsabilité aux Parisiens en résidence secondaire. Et pourquoi pas les Bordelais ? Plus sérieusement on peut incriminer le manque de civisme des Hauts-Pyrénéens qui ne respectent pas scrupuleusement les mesures de confinement quand ils peuvent télé-travailler, et de distanciation sociale dans tous les cas. Il suffit de sortir de chez soi pour faire des courses - une fois tous les 2 semaines en ce que me concerne - pour constater qu'il y a du monde qui discute sur le parking du supermarché. Même chose dans les rayons ou les courses sont l'occasion de moments certes conviviaux mais définitivement incompatibles avec la lutte contre la propagation du coronavirus. Faut-il des mesures plus sévères pour que la lutte soit plus efficace et que le coronavirus baisse enfin en Hautes-Pyrénées ?

Par / ©Bigorre.org / publié le

Documents à consulter

Sur le même sujet

Vendredi 26 juin 2020

coronavirus Covid-19

News

Santé

Cluster de covid-19 à Toulouse

Mercredi 10 juin 2020

News

Santé

Contrairement à l'Ile de France et au Grand Est, le covid-19 n'a pas fait plus de morts que l'hiver précédent en Occitanie

Samedi 30 mai 2020

coronavirus Covid-19

News

Santé

J+19 après le déconfinement et pas de signes de reprise du coronavirus en Occitanie

Mardi 26 mai 2020

coronavirus Covid-19

News

Santé

J+15 après le déconfinement, la baisse du COVID-19 continue en Occitanie

 ▷