A- A+ Français

News Spectacles vus interview Les plus consultés Vu un 27 septembre

Santé

Le coronavirus baisse dans toute l'Occitanie sauf en Hautes-Pyrénées

coronavirus Covid-19

coronavirus Covid-19

Le point sur l'évolution de l'épidémie du coronavirus COVID-19 avec une augmentation des hospitalisations en Hautes-Pyrénées alors tous les autres départements sont en baisse. Une situation inquiétante à 17 jours de la date annoncée du déconfinement.

L'épidémie de coronavirus est pleinement entrée dans sa phase de baisse avec un net recul depuis le pic marqué par 1065 personnes hospitalisées le 6 avril dernier. le dernier bulletin de l'Agence Régionale de Santé Occitanie montre qu'il a 64 personnes de moins dans les hôpitaux de d'Occitanie. Une baisse des hospitalisations qui s'accompagne d'une baisse du nombre de patients pris en charge dans un des services de réanimation du système hospitalier régional. Même si cette baisse est davantage liée à l'augmentation du flux de personnes qui sortent guéries des hôpitaux qu'à une baisse des nouvelles hospitalisations. Sur les dernières 24 heures, la baisse de 64 personnes hospitalisées en moins correspond à 84 personnes qui sont sorties guéries et 35 nouvelles personnes qui ont dues être prise en charge par un hôpital de la région à cause du coronavirus. Il y a malheureusement encore eu 15 décès depuis hier dans les hôpitaux d'Occitanie. Et l'ARS ne dresse toujours pas le bilan des victimes en dehors du système hospitalier que ce soit à domicile ou en EHPAD.

Une baisse dans toute les départements de la région sauf les Hautes-Pyrénées

La baisse touche presque tous les départements de la région. Tous sauf un. Le département des Hautes-Pyrénées ou la baisse était particulièrement faible sur la semaine et qui est sur les dernières 24 heures le seul à subir une augmentation du nombre de personnes hospitalisées. 3 hospitalisations de plus qui renforcent le pourtant peu valeureux statut de département ayant le taux d'hospitalisations le plus élevé avec plus de 33 personnes hospitalisées pour 100000 habitants. Beaucoup plus que la moyenne en Occitanie qui est de 12,8 hospitalisés pour 100000 habitants, et même largement plus que le second département qui est le Gers avec moins de 20 personnes hospitalisées pour 100000 habitants. Une véritable anomalie qui interroge sur les causes de ce triste écart. On pense à l'âge, mais celui des haut-pyrénéens n'explique pas d'être au-dessus des tous les autres départements alors que ce n'est pas en Hautes-Pyrénées qu'il y a le plus de personnes âgées. Les données démographiques indiquent en effet que le Gers et l'Aveyron ont davantage de personnes qui ont plus de 75 ans que les Hautes-Pyrénées. Et pourtant ces départements ont un taux d’hospitalisation bien plus faible avec respectivement 19 et 16 hospitalisés pour 100000 habitants. Il y a peut-être aussi le respect des mesures de confinement et de distanciation sociale qui peut-être différent. Et il suffit de faire ses courses à Tarbes pour être perplexe. Les causes restent à déterminer mais la réalité est bien établie par le bilan régional de l'ARS Occitanie. A 17 jours de la date annoncée du déconfinement, la situation est véritablement préoccupante.

11000 dépistages réalisés les EHPAD d'Occitanie

Les 838 EHPAD de la région sont particulièrement touchés par le coronavirus avec des infections signalées dans 240 d'entre eux et déjà 139 décès signalés par l'ARS. Santé Publique France précise qu'il s’agit de décès de personnes âgées dont le test a été positif au COVID-19, mais aussi de personnes âgées qui pouvaient présenter des symptômes sans avoir pu être testées avant leur décès.

En réponse au risque majeur que le coronavirus fait courir aux résidents de ces établissements, un dépistage massif a été mis en place avec déjà 6500 résidents d'EHPAD testés et plus de 4 700 agents. Des tests qui ont révélé 582 cas positifs au COVID-19 parmi les résidents et 277 cas positifs parmi les personnels. Des résultats qui s’accompagnent localement d’un renforcement des mesures de protection et de confinement déjà en place dans ces établissements qui hébergent tous des personnes âgées fragiles face au virus. Les différentes formes d’appui aux établissements impactés s’organisent via les plateformes « COVID Personnes âgées » mises en place dans chaque département. Ces plateformes interviennent pour déclencher la réalisation de tests biologiques dans ces établissements pour personnes âgées dès qu’un cas y est confirmé.

Par / ©Bigorre.org / publié le

Sur le même sujet

Samedi 26 septembre 2020

News

Santé

Le masque rendu obligatoire après le passage en alerte des Hautes-Pyrénées face à la COVID-19

Jeudi 17 septembre 2020

News

Santé

La COVID-19 présente dans les écoles, collèges et lycées des Hautes-Pyrénées

Jeudi 13 août 2020

News

Santé

50 cas confirmés de la COVID-19 à la gendarmerie Mobile de Tarbes

Vendredi 26 juin 2020

coronavirus Covid-19

News

Santé

Cluster de la COVID-19 à Toulouse

 ▷