A A
   

News Spectacles vus Interview Les plus consultés Vu un 23 juin

Les Pyrénées vues du ciel

Quelques moyens de découvrir les Pyrénées en 3D, de passer d'une vallée à l'autre comme on parcourt une carte en relief. Avions, ULM, planeurs ou montgolfière. Revues des moyens de prendre de la hauteur pour surplomber les sommets.

Le cirque de Gavarnie apparait derrière le massif du Néouvielle, photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org

Le cirque de Gavarnie apparait derrière le massif du Néouvielle, photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org

Il a de multiples façons de parcourir les Pyrénées. Le plaisir tout simple de voir les montagnes à l'horizon quand on habite Biarritz, Pau, Tarbes ou Perpignan. Le plaisir de parcourir les montagnes en marchant - ou en courant pour les adeptes du trail - sur un segment du GR10, le sentier de randonnée qui relie la Méditerranée à l’océan Atlantique en passant par quelques-uns des plus beaux sites du Massif. Le plaisir de l'ascension pour les cyclistes au pieds des grands cols. Et enfin le plaisir de prendre de la hauteur et découvrir les Pyrénées vues du ciel. Pouvoir passer d'une vallée à l'autre et survoler la chaine aussi simplement qu'on parcourt une carte en relief. Petit tour des moyens de s'offrir un moment unique de voir les Pyrénées en 3D.

Survoler les Pyrénées en avion

Pour prendre de la hauteur le plus simple est de prendre l'avion. Pas un avion de ligne qui passe trop haut, à 8000 ou 10000 mètres en écrasant le relief, mais avec un avion de tourisme qui permettra de voir les sommets de près et de se glisser dans les vallées. Direction l'aéroclub le plus proche pour se renseigner. Par exemple celui de l'aérodrome de Tarbes-Laloubère. Les vols que nous pouvons proposer au public sont limités par la règlementation explique Alain Monsot, Chef pilote de l'aéroclub de Bigorre. C'est un Vol d'Initiation de 30 minutes maximum qui permet de survoler le piedmont mais pas d'aller au-delà. Sinon ça devient du travail aérien incompatible avec notre statut d'aéroclub. On le fait à bord d'avions de deux ou quatre places, ce qui permet de partager avec des amis ce moment, et de partager aussi les frais de ce vol. Quand on se groupe à trois, le vol revient à environs 50€ chacun. Il faut donc choisir un aéroclub parmi les plus proches des sites qu'on veut survoler. On pense à l'aérodrome de Luchon pour survoler le Lac d’Oô et la Vallée du Louron, à l'aérodrome d'Oloron Sainte-Marie pour aller vers le Pic du Midi d'Ossau, ou l'aérodrome de Saint-Girons pour parcourir les Pyrénées Ariégeoises. Et tous ceux qui sont à moins de 20 kilomètres du relief, une distance qui représente moins de 10 minutes de vol. On peut aussi faire appel à ne société et un pilote titulaire qu'une qualification lui permettant de faire un travail aérien, mais les tarifs sont alors beaucoup plus élevés.

Survoler les Pyrénées en ULM

Si on veut aller plus loin, on peut le faire avec un ULM car ils ne sont pas soumis à la même réglementation que les avions ajoute Alain Monsot, on peut voler plus d'une demi-heure : une ou deux heures si on veut, mais avec un seul passager. Les possibilités de découvertes se multiplient ! Avec un ULM multiaxe qui ressemble à un avion comme à l'aéroclub de Bigorre à Tarbes, un ULM pendulaire suspendu sous une aile delta, un ULM autogyre à mi-chemin entre l'hélicoptère et l'avion. Puisqu'il n'y a plus de limitation réglementaire, seule votre envie ou plus probablement vos finances définiront votre terrain de jeu. Des offres sur Funbooker de vol en ULM au départ de la base ULM située à Vielleségure dans les Pyrénées-Atlantiques près d'Orthez et de Pau.

Voler sans moteur

En se donnant un peu plus de temps, on peut s'offrir un vol sans le bruit d'un moteur pour être encore plus proche de la nature. Plus de temps car il faudra que l'aérologie soit favorable. Assez calme pour permettre de voler en se faisant plaisir, mais avec assez d'ascendances pour que le vol se prolonge. En planeur pour partir comme les grands rapaces à la recherche des pompes d'air ascendant qui font durer le vol. En parapente pour avoir le nez dans le vent et entendre le sifflement de l'air dans les suspentes. Avec un vol en montgolfière pour se laisser aller au gré des vents. Autant de moyens de survoler les Pyrénées. Et dans tous les cas la garantie d'en prendre plein les yeux et de vivre un moment unique. Vous ne verrez plus jamais les Pyrénées avec le même œil.

Par / ©Bigorre.org / publié le