English Espana Italiano Euskadi A- A+

Agenda Spectacles 666 News 563 Spectacles vus Articles les plus vus

L'amour et les forêtsÉric ReinhardtLaurent BazinCie MesdenO'Brother Company

Le Parvis (Ibos)

Violence et amour au Parvis

L'amour et les forêts au Parvis, photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org

L'amour et les forêts au Parvis, photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org

Les enquêtes de l’INSEE sont édifiantes. Celles des violences faites aux femmes avec chaque année, plus de 200 000 femmes victimes de leur conjoint de violences sous toutes leurs formes, qu’elle soit physique ou mentale, frappée, violée, tuée. Les enquêtes sur les viols et les agressions sexuelles qui estiment que dans 90 % des cas, le violeur est connu de sa victime, et c’est même son conjoint dans plus d’un tiers des viols. Autant d’éléments que nous connaissons, que nous avons déjà entendu et qui résonnent avec l'actualité des affaires Weinstein et avec le spectacle que Le Parvis a proposé mardi soir. L’amour et les forêts met en scène une petite famille avec deux enfants. Un couple au sein duquel la violence s’est installée. L’adaptation du livre de Éric Reinhardt qui était dans la salle à l’invitation du Parvis qui a organisé juste une rencontre entre l’auteur et le public. Un texte que Laurent Bazin à adapté et mis en scène dans une ambiance aussi sombre et avec un escalier aussi torturé que la relation entre le mari et la femme. Entre le mari violent qui abuse de sa force physique pour dominer son conjoint et la femme victime. Cruauté perverse, harcèlement permanent, jalousie maladive, de la violence mentale accompagnée de violence physique sans éviter sa dimension sexuelle. Le cercle se resserre autour de Bénédicte Ombredanne pour la pousser à bout, jusqu’à l’étouffer complètement. Sous le regard de l’auteur incarné en vidéo par Isabelle Adjani qui surplombe la scène et dont la voix lancinante vient nourrir le propos du spectacle. Un spectacle dont la noirceur ne cesse de nous montrer ce mal qui s’insinue au cœur du couple. Une parole à chaque fois nécessaire.

Par / ©Bigorre.org / article vu 665 fois

d’après le roman d’Eric Reinhardt
Adaptation & mise en scène Laurent Bazin
Avec Vanessa Fonte (en alternance avec Julia Faure), Fabien Joubert, Céline Toutain, Chloé Sourbet
Avec les voix et l’image d’Isabelle Adjani