English Espana Italiano Euskadi A- A+

Agenda Spectacles 757 News 606 Spectacles vus Articles les plus vus Anniversaire

Agence de voyage

Profiter de l’été indien pour venir en Hautes-Pyrénées

C’est certainement la plus belle saison pour découvrir les Hautes-Pyrénées nichées au pied des montagnes tout au sud de la région Occitanie. La fin de l’été et l'automne donnent aux des reflets dorés quand le soleil commence à rougeoyer

sur l’horizon et que les premiers froids nocturnes font virer les couleurs de la végétation des versants à la plaine. Un été indien qui permet de profiter jusqu'au mois de novembre de belles journées ensoleillées pour prolonger l’ambiance estivale alors que bien d’autres régions sont gagnées par le froid et la grisaille.

L’été indien pour en prendre plein les yeux

Les Hautes-Pyrénées sont riches en sites exceptionnels qui en mettent plein la vue. Comme le panorama à 360° sur les Pyrénées depuis la terrasse à plus de 2800 mètres du Pic du Midi de Bigorre prolongée d'un bervédère au dessus du vide pour ressentir pleinement la hauteur du point de vue. Une belle entrée en matière pour commencer la découverte des Hautes-Pyrénées par ses sommets. Sous les pieds le Pic du Midi avec son observatoire. Au nord la plaine avec Tarbes droit devant, Pau, Toulouse un peu plus loin. Au sud le massif du Néouvielle avec ses 15 sommets à plus de 3000 mètres comme le Pic Long à 3192 mètres ou pic de Campbieil à 3173 mètres, à l’est l’Arbizon qui domine la vallée de Campan et la Vallée d’Aure et à l’horizon l’Aneto qui domine tous les autres du haut de ses 3404 mètres. A l’ouest le Vignemale, sommet français des Pyrénées apparaît derrière la vallée des Gaves qui va de Lourdes au cœur du massif à Gavarnie. En prendre plein les yeux à Gavarnie justement avec un cirque classé par l’UNESCO bordé de quelques-uns des plus hauts sommets des Pyrénées dressés 2000 mètres au-dessus du village comme une impressionnante barrière qui invite à se balader sur les sentiers du Parc National des Pyrénées et de la Réserve naturelle nationale du Néouvielle.

L’été indien pour randonner dans les Pyrénées

Une superbe saison pour se balader en montagne alors que les sentiers sont moins chargés qu’en plein été et que la neige n’a pas encore complètement occupé les hauteurs. De la balade à dos d’âne pour aller du village de Gavarnie au cœur du cirque, à la conquête de l’un des 35 sommets à plus de 30000 mètres, les propositions sont nombreuses avec plus de 3000 km de sentiers de randonnées, pour tous les goûts, pour tous les appétits et pour toutes les conditions physiques. On peut partir au bout de la vallée de Lesponne pas loin de Campan pour aller jusqu'au Lac Bleu pour vérifier s’il est bien plus bleu que le ciel. Ou prendre un bout du GR10 qui va de l’Atlantique à le Méditerranée pour aller au pied du Vignemale pour aller jusqu'au Lac de Gaube en passant par le Pont d’Espagne. A moins qu’on ne préfère la version XL en 3 jours pour faire la randonnée des 20 lacs en Réserve du Néouvielle.

L’été indien pour découvrir un terroir

Mais les Hautes-Pyrénées ne vous proposent pas seulement de régaler les yeux et les poumons. C’est aussi une terre riche en terroirs comme les vignobles du nord du département. Celui qui donne le Madiran, vin rouge qui accompagnera à merveille les plats du sud-ouest la ou ses tanins rencontreront le gras du canard pour une alchimie qui fait la richesse de la gastronomie du sud-ouest. Celui du Pacherenc de Vic-Bilh qui donne un vin aux reflets aussi dorées que le soleil de l’été indien. Des vins à déguster et des terroirs qui leur ressemblent avec du canard dans tous ses états du foie gras au confit en passant par le magret simplement passé sur le grill. On peut aussi le retrouver dans la traditionnelle garbure avec du chou et des haricots tarbais. A moins qu’on ne préfère le porc noir de Bigorre élevé dans la tradition des Hautes-Pyrénées et selon le strict cahier des charges de l’AOC.

Comment organiser son séjour en Hautes-Pyrénées

Il suffit d’a peine une heure d’avion d’Orly à l’aéroport Tarbes-Lourdes-Pyrénées ou de quelques heures de TGV de Paris à Lourdes ou Tarbes pour venir au pied des Pyrénées. Les propositions d’hébergement sont nombreuses. En commençant par Lourdes avec un parc hôtelier qui hisse la ville sanctuaire au rang de deuxième ville hôtelière de France ou Tarbes. L’offre hôtelière est aussi développée dans le reste du département et il y a bien d’autres formules de location vacances en Hautes-Pyrénées. Autant de raisons de venir en Hautes-Pyrénées, particulièrement entre septembre et novembre pour le temps d’un week-end ou davantage !

Par / ©Bigorre.org / publié le lundi 26 août 2019