A A
   

News Spectacles vus Interview Les plus consultés Vu un 28 septembre

Ski

Va-t-on pouvoir skier pour les vacances d’hiver ?

A moins d'un mois des vacances d'hiver la crainte d'une troisième vague de la COVID-19 amène le gouvernement a prendre de mesure pour limiter les interactions sociales avec un couvre-feu est ramené à 18h pour au moins deux semaines. Faut-il faire une croix sur l'ouvertures de stations pour les vacances ?

Va-t-on pouvoir skier pour les vacances d’hiver ?

Va-t-on pouvoir skier pour les vacances d’hiver ?

Il y a un an, en janvier 2020 nous guettions l'arrivée de la neige qui manquait à l'appel dans les stations des Pyrénées. Cette année tout va bien de ce côté avec une épaisse couche qui recouvre tous les massifs montagneux et qui donne une généreuse épaisseur de neige dans les stations. 1,20 mètre de neige au pied des pistes à La Mongie en Hautes-Pyrénées, 1,40 mètre à a pleine plus de 1100 mètre en bas de la station du Lioran dans le Cantal, plus d'un mètre aussi dans le Pays de Gex dans le Jura. Une neige qui profite aussi aux stations alpines avec plus de 2 mètres au Grand-Bornand par exemple. De la neige partout qui attend les skieurs depuis plusieurs semaines. Et pourtant rien ne va.

Les remontées mécaniques fermées

Les stations peuvent ouvrir mais pas les remontées mécaniques. Pour lutter contre la COVID-19 le gouvernement a interdit l'ouverture des remontées mécaniques pour éviter des flux de populations par un décret le 4 décembre 2020. Un texte contre lequel les professionnels ont protesté, ont fait appel, ont demandé la suspension au nom de la liberté d’entreprendre, de la liberté d’aller et venir, du principe d’égalité. En estimant de plus que le la mesure excédait manifestement l’objectif de sauvegarde de la santé publique avec une activité en plein air. Mais rien a faire, le texte a été confirmé par le juge des conseil d'état qui constate que la mesure contestée aura des effets économiques certes très importants pour les zones concernées. Toutefois, il relève que l’épidémie de covid-19 se maintient à un niveau élevé, qui crée une forte pression sur le système de santé, notamment dans les régions où se pratiquent les sports d’hiver. Il juge ainsi que la mesure contestée, qui a pour objectif de limiter les contaminations supplémentaires occasionnées par des flux importants de déplacements, ne porte pas une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés invoquées par les requérants, et notamment à la liberté d’entreprendre".

A quelques semaine des vacances d'hiver les professionnels demandent l'ouverture

La décision de fermer les remontées mécaniques prise avant les vacances de Noël est toujours en cours à quelques semaines des vacances d'hiver. Une situation qui inquiète les professionnels du tourisme et des stations en particulier car c'est le cœur de la saison qui est en jeu. Comme les autres acteurs du secteur, Henri Giscard d'Estaing, PDG du Club Med qui possède 14 clubs dans les stations de ski, demande une réouverture des stations de ski dans une lettre ouverte à l'intention du Premier ministre Jean Castex et un entretien au Journal du dimanche. Le 20 janvier, vous déciderez de la survie de la montagne française. C'est le destin de l'un des rares leaders mondiaux français, et de ses acteurs, qui est entre vos mains. En ajoutant que plus de 100 000 emplois saisonniers pourraient disparaître.

Mais beaucoup de monde en montagne

Un secteur en péril, comme ceux de la culture ou de la restauration, alors qu'il a beaucoup de monde aux pieds des pistes. Les remontées mécaniques sont fermées, mais la neige n'est pas interdite. Et les commerces sont ouverts, de la restauration à la location de matériel. Résultat : les stations sont prises d'assaut par tous ceux qui ont envie de profiter de l'abondance de la neige en faisant du ski nordique, des balades a raquette ou simplement de la luge avec les enfants. Comme par exemple l'affluence de Toulousains sur le plateau de Beille en Ariège qui a saturé les parkings et conduit les autorités à d'interdire l'accès au site dès 12h30. On constate la même chose dans les stations les plus proches des agglomérations dès qu'un peu de ciel bleu est annoncé par le week-end.

Peut-on espérer skier pour les vacances d'hiver ?

Personne n'a la réponse à cette question. Pas même le gouvernement qui vient de renforcer le couvre-feu pour éviter un troisième confinement au moment où nos voisins européens ont du se résigner à l'adopter. Mais il va falloir trancher rapidement. Une date définitive doit être donnée le 20 janvier au plus tard afin de préparer au mieux les vacances de février explique l'Association nationale des maires de stations de montagne (ANMSM). Et comme le souligne le PDG du Club Med Autoriser les stations de sport d'hiver à n'accueillir des clients qu'au début du mois de mars aurait autant de sens que l'ouverture des plages en octobre, en ajoutant que le chiffre d'affaires enregistré entre mars et avril ne représente que 20 % du total de l'activité.

Par / ©Bigorre.org / publié le

Sur le même sujet

Tuesday 2nd of February 2021

Vue de la station de ski de Cauterets, crédit OT Cauterets

News

Ski

Saison tristement blanche pour les stations de ski

 ▷