English Espana Catalunya Euskadi portuguais Deutsch Italiano Vlaamse Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Agenda Spectacles 586 News 512 Spectacles vus

jeudi 2 février 2012

Papa Gahus

Le Celtic, Tarbes

Le Celtic avant Lo Gran Borrat

Papa gahus
Papa gahus

Vendredi, ce sera « Lo Gran Borrat » à La Gespe. La 3eme édition du « festival des cultures minorisées » qui nous promet une grande fête du rock en béret avec Familha Artùs (musique radicale de Gascogne), La Talvera (musique trad) et Eechegoyhen Ahizpak (polyphonies basques). En attendant, le Celtic accueille jeudi une scène off avec au programme les polyphonies de Tots Au Lees et le rock occitan de Papà Gahús. Interview de Silvan Carrèra, chanteur de Papà Gahús

Qui sont les Papà Gahús ?
Le « Papà Gahús », ça veut dire « le père hibou » en occitan. Un personnage que nous avons imaginé qui regarde la société avec un peu de hauteur et de recul. Un détachement par rapport à la morosité actuelle. On a créé le groupe il y a deux ans maintenant et on fait de concerts depuis un an. On fait du rock d’expression gasconne, du rock en occitan. Le fait de chanter en occitan amène du détachement et du recul vis-à-vis de ce que nous vivons actuellement. L’occitan, c’est aussi la langue de nos ancêtre, c’est le redonner la parole

Le rock et l’occitan font bon ménage ?
L’occitan dans sa variante gasconne se prête assez bien au rock. Mais c’est pas toujours évident de faire sonner l’occitan en rock. Ça n’a d’ailleurs quasiment jamais été fait. On a quelques technique pour que ça sonne bien rock. On y travaille et je crois que nous sommes sur la bonne voie.

Est-ce un rock militant ?
Nous sommes militants, mais je ne pense pas que jouer de la musique soit forcément un acte militant. On est aussi militant a coté, en organisant des soirées pour faire vivre cette culture, pour la diversité culturelle. On aimerait que l’état français se rende compte de la chance qu’il a d’avoir toutes ces langues sur son territoire.

Et au Celtic, vous serez dans le off du festival « Lo Gran Borrat ».
Oui, et le Celtic est l’endroit idéal pour ça. Un endroit important pour le département grâce au travail de Jean-Louis Abadie. Le Celtic à l’esprit « gahùs » ! On a invité « Tots Au Lees », un groupe de jeunes originaires du Béarn qui font de la polyphonie. Ca nous fait très plaisir de venir jouer dans ce cadre-là !

Propos recueillis par

Stéphane Boularand Bigorre.org sur Twitter@bigorre_org

Le programme de la semaine :
Jeudi : Tots Au Lees et Papà Gahús (off de « Lo Gran Borrat)
Samedi : the Dickdrop (folk)
Dimanche : Lafidki (électro-experimentale)
lundi : ciné-comptoir avec Terminator II
Concerts à 20h au Celtic Pub rue de l’harmonie à Tarbes. Libre (mais nécessaire) participation