A- A+ English Español Italiano Euskadi 中国

Après la répétitionBergmantg STANFrank VercruyssenGeorgia Scalliet - Le Parvis (Ibos)

Tg STAN visite Bergman au Parvis

tg STAN dans Après la répétition de Bergman, photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org

tg STAN dans Après la répétition de Bergman, photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org

Après Trahisons à la Halle aux grains de Bagnères la semaine dernière, les tg STAN étaient au Parvis mercredi et mercredi. Pas sur la grande scène, mais dans l’intimité de l’atelier pour nous présenter l’intimité tumultueuse de Après la répétition d’Ingmar Bergman. Un huis clos entre un metteur en scène et une jeune comédienne qui se retrouvent après une séance de travail sur Le Songe d'August Strindberg. Un duo qui ne tarde pas à tourner au trio avec le fantôme de la mère de la comédienne qui avait elle aussi joué Le songe avec ce même metteur en scène. Se mêlent la nostalgie d’un amour qui n’a pas eu l’espace pour s’exprimer, les doutes de la jeune comédienne sur les pas de sa mère, les états d’âme d’un metteur en scène qui revient encore une fois sur Le songe. Le tout sous le regard caustique et tendre d’Ingmar Bergman. Une pièce présentée au Parvis il y a dix ans avec Didier Bezace et Fanny Cottençon. Une pièce qui prend un relief assez différent avec la mise en scène et l’interprétation de Frank Vercruyssen de tg STAN et de Georgia Scalliet qui s’offre une escapade dans cette petite forme en marge de son travail à la comédie entre Jules César et La Nuit des rois de Shakespeare. Un texte respecté verbatim, une mise en scène qui n’a pas besoin d’effets complexes et les silences éloquents dont tg STAN a le secret arrivent à exprimer les nuances délicates de l’humeur, des doutes, des sarcasmes des personnages et d’Ingmar Bergman lui-même qui écrit cette pièce alors qu’il avait la plus grande partir=e de son œuvre derrière lui. Superbe !

Par / ©Bigorre.org / spectacle vu le lundi 11 novembre 2019 / publié le

De et avec Georgia Scalliet et Frank Vercruyssen
Texte, Après la répétition d’Ingmar Bergman
Avec la collaboration d’Alma Palacios, Ruth Vega Fernandez et Thomas Walgrave
Costumes, An D’Huys